An iconographic and text archive related to communication, technology and art.

2008 - 2021

Le désert intérieur n’est pas toujours voué à la stérilité. La lucidité, face au vide qu’elle laisse entrevoir, se convertit en connaissance. Elle est alors mystique sans absolu. La lucidité extrême est le dernier degré de la conscience; elle vous donne le sentiment d’avoir épuisé l’univers, de lui avoir survécu. Ceux qui n’ont pas pressenti cette étape ignorent une variété insigne de la déception, donc de la connaissance. Les enthousiastes commencent à devenir intéressants quand ils sont confrontés à l’échec et que la désillusion les rend humains. Celui à qui tout réussit est nécessairement superficiel. L’échec est la version moderne du néant. Toute ma vie j’ai été fasciné par l’échec. Un minimum de désiquilibre s’impose. À l’être parfaitement sain psychiquement et physiquement manque un savoir essentiel. Une santé parfaite est a-spirituelle.

Entretiens, Emil Cioran, entretien avec Sylvie Jaudeau, Paris: Gallimard, coll. Arcades, 1995, p. 220.

• • •

More entries about Cioran.

Screenshot of a long quote by Cioran, during an interview in French with Sylvie Jadeau
Entretiens, Emil Cioran, entretien avec Sylvie Jaudeau, Paris: Gallimard, coll. Arcades, 1995, p. 220.
Share on facebook
Share on twitter
1 Shares

Subscribe to our newsletter

This newsletter serves one purpose only: it sends a single email notification whenever a new post is published on aphelis.net, never more than once a day. Upon subscribing, you will receive a confirmation email (if you don’t, check your spam folder). You can unsubscribe at any time.