“The Shadow”, painting on grass, 49 x 56 meters, shape of a B 52, 2010, Biennale Les Environnementales, Jouy-en-Josas.

Brigitte Zieger: “The Shadow”, painting on grass, 49 x 56 meters, shape of a B 52, 2010, Biennale Les Environnementales, Jouy-en-Josas.

Brigitte Zieger was born in Germany in 1949. She currently lives and works in Paris, France.

Excerpt from a comment about this work of art written by Gilles A. Tiberghien and published in La biennale les Environnementales 2010:

L’intervention de Brigitte Zieger a la force poétique des évidences qui s’imposent à nous sans que l’on ait besoin d’en rien dire. L’ombre d’un B52 projetée sur le sol, une ombre immense (cinquante – six mètres de long sur quarante – neuf mètres de large) qui a la taille de l’avion lui – même dont la menace plane sur la prairie du domaine de TECOMAH. On ne l’entend pas, on ne le voit pas mais le bombardier, emblème sinistre de la guerre, au Vietnam mais aussi en Irak et en Afghanistan, est là, quelque part au dessus de nous, d’autant plus menaçant qu’il est invisible, d’autant plus inquiétant qu’il est silencieux, comme le sont les bombes elles-mêmes lorsqu’elles sont larguées juste au-dessus de nos têtes. Qu’elles sifflent et nous savons qu’elles tomberont à côté ; si nous n’entendons rien c’est qu’elles sont pour nous.

On pense par antiphrase au titre du roman de Daniele del Giudice, Quand l’ombre se détache du sol (Seuil, 1999). Mais si l’ombre s’est bien détachée, ici c’est pour rester sur le sol comme orpheline de son propriétaire. Ce danger latent, ce sentiment de peur insidieuse qui trouble l’apparente sérénité des choses est caractéristique de l’art de Brigitte Zieger qui a coutume de produire de subtils dispositifs pour inquiéter notre conscience du monde. Ainsi de ces papiers peints qui dissimulent des chars ou de ces nuages d’explosion réalisés avec du fard à paupière dont la légèreté cosmétique contraste avec les catastrophes planétaires qu’elles peuvent évoquer. Cette ironie grinçante oblige ainsi les spectateurs à s’interroger constamment sur ce qu’ils voient et en particulier à détecter la sourde violence à laquelle notre monde est soumis.

“The Shadow” (face, ground level), painting on grass, 49 x 56 meters, shape of a B 52, 2010, Biennale Les Environnementales, Jouy-en-Josas.

More resources online about Brigitte Zieger:

  • École Nationale Supérieure d’Art de Nancy: a biography of Brigitte Zieger, in French.

  • Brigitte Zieger is represented by Odile Ouizeman Gallery and by The Skin Gallery, both in Paris.

  • Editions Burozoïque published a 80-pages monograph about Brigitte Zieger back in 2009. It includes texts by Dominique Païni, Philippe Fernandez and Estelle Pagès. Below is the presentation of the artist as it appears on the official website for the book:

    Née en 1959 en Allemagne, Brigitte Zieger vit et travaille à Paris depuis 1979. Elle étudie à l’école des Beaux-Arts de Paris avant de s’orienter vers une pratique multimédia où elle met à l’épreuve, par des procédures de déplacements, de transferts, et de métamorphoses, les archétypes liés à la définition de l’identité mouvante féminin/masculin. Ses œuvres explorent, à travers la vidéo, la peinture, et la sculpture la relation entre pouvoir de séduction et pouvoir de la violence: “dangereusement décoratives”, elles sont les premières visées par les significations qui s’y développent. Par le glissement d’un support à un autre (de la sculpture à la vidéo et de la vidéo à la toile) et l’emploi du trucage, Brigitte Zieger interroge la beauté spectaculaire et la brutalité de notre monde ainsi que ses représentations. Cette première monographie explore le travail de l’artiste de 1994 à aujourd’hui : films, vidéos, sculptures, dessins, papiers peints.

Share on facebook
Share on twitter
4 Shares

Subscribe to our newsletter

This newsletter serves one purpose only: it sends a single email notification whenever a new post is published on aphelis.net, never more than once a day. Upon subscribing, you will receive a confirmation email (if you don’t, check your spam folder). You can unsubscribe at any time.